La ferme où je suis née

Je vous présente la maison où je suis née, elle se situe dans un petit village de 800 personnes environ. Comme vous pouvez le constater, je suis née sur une ferme porcine.   Maintenant c’est rendu une ferme de canards.

On ne voit pas trop l’effet de grandeur mais on utilisait souvent le « 4 roues » pour se rendre à la porcherie!!! J’ai eu une merveilleuse enfance! Ce que j’aimais le plus était les récoltes. Le soir à la belle étoile couchée sur le tas d’épis de blé d’inde; je pouvais m’évader tout en regardant le ciel. Je suis fière de pouvoir dire aussi que j’ai vécu à l’époque des « batteuses » à 2 rangs .. oui oui 2 rangs seulement!! je ne peux même pas utiliser le mot batteuse puisqu’en réalité ca ne séparait pas encore le grain de l’épi.. je cherche le mot.. je vais demander à mon père.. Donc les épis (des 2 rangs de maïs que nous récoltions) étaient projetés ensuite dans une « wagine » où je me trouvais!! ma mère arrêtait parfois le tracteur pour venir voir si je n’étais pas enterrer sous les épis!! puisqu’elle ne pouvait me voir du tracteur puisque je mécrasais à l’arrière tout en regardant le spectacle de la récolte qui s’offrait à moi… il faut l’avoir vécu pour savoir de quoi je parle….
p.s. Maintenant les batteuses séparent le grain des épis et elles peuvent faire plusieurs rangs à la fois.. genre 16…!!! et nous n’avons plus besoin des cribs..(voir définition dans le dictionnaire pour ceux qui ne sont pas familiers aves les mots de la ferme!!!) oui oui un crib ca existe.. Nous en avions un mais nous l’avons démoli puisque nous utilisons maintenant des silos qui servent aussi au séchage des épis de maïs.

La porcherie….j’aimais pas vraiment ca… c’était sale!!! (le monde qui me connaît bien.. savent bien que j’aime bien les chose à l’ordre!! hein papa!! Ma soeur (qui a 9 ans et demi de plus que moi) et mon frère (qui a lui 4 ans et demi) étaient là pour s’en occuper.. alors je n’ai pas eu à le faire!! mon frère prend d’ailleurs la relève!!
Moi j’étais plus du genre à aller leur chanter des chansons tristes (aux cochons) puisque je savais bien se qui les attendaient après l’engraissement!!

Sur ce, je vous souhaite à tous un jour d’aller passer quelques heures sur une ferme!!

Publicités
Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire